Ecommerce Afrique : Le dynamisme du mobile banking

L’Afrique souffre d’un faible taux de bancarisation. En réalité, ce taux avoisine les 12 % et l’ouverture d’un compte bancaire n’est dans certains cas possible que pour une certaine tranche de la population. En réalité, le problème d’accès à une grande majorité de la population africaine aux moyens de paiement traditionnels est un handicap pour un continent qui est dans une grande dynamique en ce qui concerne le e-commerce. Toutefois, à ce manque, une alternative se propose comme efficace et accessible. Le mobile banking est ce qui fera du ecommerce afrique, le prochain tremplin de l’économie africaine.

Une alternative facilitée par le boom du mobile

Il faut savoir que 60 % de la population des villes africaines sont connectées à un réseau télécom. D’ailleurs, l’on compterait environ 350 millions de téléphones portables dans le continent d’ici 2017. Cette croissance exponentielle du nombre d’abonnés mobile qui tourne autour de 700 millions garantit une meilleure utilisation du mobile pour faciliter et surtout diversifier les méthodes de paiements et encourager d’autres services financiers assurés par le mobile.

Face à des coûts élevés en ce qui concerne les services bancaires, les populations trouvent alors une solution idoine dans le mobile banking afin de pouvoir réaliser des opérations qui étaient jusque là privilégiées aux détenteurs des comptes bancaires.

Le mobile banking : la solution propice pour l’Afrique

Au moment où, aujourd’hui, les infrastructures bancaires ne sont pas accessibles à toutes les couches de la population, le mobile banking est devenu l’outil incontournable qui devient la résolution de ces handicaps. En effet, lors du Mobile World Congress, l’Afrique est apparue comme l’exemple à suivre dans le mobile banking. En fait, sur 100 millions de comptes « orange money » actifs, 53 % se retrouvent en Afrique subsaharienne.

À vrai dire, il existe de nombreuses solutions de mobile banking qui se développent en Afrique. On peut d’ailleurs compter Orange Money, Wari, Tigo Cash, Joni Joni au Sénégal ou Libiki et M-pesa dans d’autres parties du continent africain. En réalité, chacun y va de son appellation, et même si toutes les solutions ne connaissent pas un franc succès, certaines réussissent.

.

Une révolution pour le Ecommerce Afrique

Face à une grande pénétration d’internet en Afrique, l’ecommerce afrique connaitra dés lors dans l’horizon 2025 plus de 600 millions d’utilisateurs actifs. En réalité, certaines solutions de mobile banking, en plus de permettre des services financiers, donnent la capacité de disposer d’une carte prépayée qui permet l’achat en ligne. Cette démocratisation des moyens de paiement qui est un réel coup de pouce pour le commerce électronique contourne le problème des comptes PayPal et des cartes visa qui ne sont point accessibles à tout utilisateur d’internet.

D’ailleurs, certaines agences comme Senmarketing  développent des solutions de paiement par orange money et Wari sur des sites ecommerce Afrique afin de permettre à tout le monde de procéder à des achats en ligne. Le mobile banking est aujourd’hui devenu une alternative ô combien importante pour l’Afrique. De plus, face à une possible évolution vers la 4G et le fait que d’autres pays migrent vers la 3G et la fibre optique, le ecommerce afrique réussira tôt ou tard son décollage qui est aujourd’hui imminent.

Makhtar

Makhtar

Content & Social media marketer

Passionné par la transformation digitale, certifié hubspot inbound marketing amoureux de création de contenus et féru de tout ce qui est social média, je partage avec vous toutes les bonnes choses dans ce monde digital.

optimiser son référencement SEO
améliorer son référencement seo
Combiner la publicité digitale et la publicité offline

Commentaires

commentaires